L’équipe canadienne masculine de basketball en fauteuil roulant s’assure une place à Tokyo 2020 et disputera la médaille d’or à Lima 2019

  • Patrick Anderson (Fergus, Ont.) marque 20 points et 16 rebonds
  • Le Canada affrontera les États-Unis pour la médaille d’or, le samedi 31 août, à 18 h 00 (HE)

(Le 30 août 2019 – LIMA, PÉROU) S’étant assuré une place aux Jeux paralympiques de 2020, à Tokyo, l’équipe canadienne masculine invaincue de basketball en fauteuil luttera pour la médaille d’or, aux Jeux parapanaméricains de 2019, à Lima, après avoir éliminé la Colombie en demi-finale. L’attaque canadienne a été échelonnée avec une combinaison de quatre joueurs, marquant des scores à deux chiffres dans la compétition, qui s’est terminée 62-42, et garantissant une sixième apparition consécutive du Canada sur le podium des Jeux.

Encore une fois, Patrick Anderson, de Fergus, Ont., a montré sa puissance, enregistrant un double-double avec un 20 points et 16 rebonds, les nombres les plus élevés du match. Il a aussi ajouté sept passes décisives.

« Je suis fier de notre programme et de la façon dont tous les joueurs se sont vraiment améliorés depuis l’été dernier, après le résultat décevant au Championnat du monde, et tout le monde a relevé le défi de remonter la pente pour compter parmi les meilleures équipes au monde. C’était un grand pas pour nous, mais nous ne sommes pas encore satisfaits », a déclaré Anderson.

« Je ne pourrais être plus heureux. Nous travaillons à l’atteinte de ce but depuis trois ans, alors ce sera formidable d’aller vivre cette expérience et de représenter le Canada, mais nous avons un gros match demain et nous nous concentrons sur notre jeu avec l’une ou l’autre équipe qui gagnera la prochaine demi-finale », s’est exclamé Bo Hedges, de Wonowon, C.-B.

Vingt secondes après le début du match, Anderson a ouvert la marque de la bande. La Colombie a répliqué avec son grand joueur Rodney Hawkins, 20 secondes plus tard, avec son propre panier de la bande. À l’autre extrémité la charge a continué avec Nik Goncin qui a réussi son premier de deux tirs à trois points dans le premier quart – laissant entendre tôt que le ballon prendrait de l’altitude et de nombreux points seraient marqués. À la fin du quart, Bo Hedges, de Wonowon, C.-B., et Lee Melymick, de Toronto, se sont aussi joints à l’action pour donner au Canada un léger avantage de 18-12.

David Eng, de Montréal, Qc, a donné un coup de pouce supplémentaire au Canada au deuxième quart. Accumulant dix points en dix minutes, il a été un catalyseur qui a aidé à amorcer une série de 10 points pour le Canada. Juste avant la pause, Eng a contrecarré l’attaque de la Colombie, en interceptant le ballon et le passant à Anderson qui, vite comme l’éclair, a déposé avec sang-froid le ballon dans le panier.

Les Canadiens ont contrôlé les rebonds dans la première mi-temps. Ils ont battu leur adversaire 25-9 et maintenu une avance de 42-25 après vingt minutes.

L’attaque offensive s’est poursuivie dans le troisième quart, avec Anderson l’ouvrant avec un tir à trois points. Le Canada a dominé la Colombie 18-4 durant ce quart et a, en fait, mis le match hors de portée.

« Vers la fin du troisième quart, j’ai commencé à ressentir un certain soulagement. À ce moment-là, nous avions une avance de 25 à 30 points et nous savions que nous devions continuer, jusqu’à la sonnerie de fin de match, pour l’achever », a signalé Goncin.

La Colombie a eu du mal à déjouer la défense canadienne et a été limitée à 35 % de réussite des tirs de champ. Avec trois places offertes pour la zone des Amériques, les Colombiens se qualifieront tout de même pour Tokyo 2020, s’ils peuvent gagner le match de la médaille de bronze.

« Nous avons marqué beaucoup de points au Championnat du monde l’an dernier, mais n’avons pu arrêter qui que ce soit. Nous savions donc que nous devions améliorer notre défense. Nous avons réussi aujourd’hui. Nous avons montré que nous nous sommes améliorés, c’est donc notre couverture de sécurité. Que nos tirs soient réussis ou ratés, si nous avons une bonne défense, nous avons une chance de gagner n’importe quel match », a ajouté Anderson.

« Nous essayons simplement de nous améliorer à chaque match, donc si nous avons l’occasion de disputer le match de la médaille d’or, ce sera une expérience pour tous nos joueurs et quelque chose dont nous pourrons tirer la leçon et essayer de nous préparer de la même façon à chaque match », a fait observer Hedges.

Goncin a terminé avec 14 points, tandis que Hedges et Eng ont ajouté au pointage canadien 12 et 10 points, respectivement.

« C’est manifestement un soulagement. Notre travail n’est pas terminé, alors j’essaie de ne pas trop m’enthousiasmer à ce sujet, mais c’est quelque chose de gros pour notre programme », a fait remarquer Goncin.

Les Canadiens affronteront ensuite le vainqueur de l’autre demi-finale, soit les États-Unis ou l’Argentine, pour la médaille d’or. L’entre-deux de la finale masculine est prévu le 31 août, à 18 h 00 (HE), tandis que les Canadiennes joueront contre les États-Unis aujourd’hui, pour le match de championnat féminin et la médaille d’or, à 19 h 45 (HE).

Les partisans au Canada peuvent regarder en direct les deux matchs sur la page Facebook du Comité paralympique canadien, grâce au service de diffusion CBC Gem, sur cbcsports.ca, à l’aide de l’application CBC Sports pour dispositifs iOS et Android, ainsi que l’application de Radio-Canada Sports et radio canada.ca/sports.

« C’est une bonne sensation, mais nous n’avons pas fini. Nous avons encore un match, un autre match, la finale. Nous ne sommes pas venus ici juste pour nous qualifier », a déclaré l’entraîneur en chef de l’équipe canadienne masculine, Matteo Feriani.

L’horaire du Canada est le suivant :

  • 24 août : Canada (femmes) 83 contre Colombie 6 – victoire
  • 25 août : Canada (hommes) 64 contre Colombie 51 – victoire
  • 25 août : Canada (femmes) 82 contre Argentine 25 – victoire
  • 26 août : Canada (hommes) 74 contre Mexique 48 – victoire
  • 27 août : Canada (femmes) 79 contre Mexique 21 – victoire
  • 27 août : Canada (hommes) 79 contre Argentine 73 – victoire
  • 28 août : quart de finale – Canada (hommes) 78 contre Pérou 31 – victoire
  • 29 août : demi-finales – Canada (femmes) 61 contre Brésil 40 – victoire
  • 30 août : demi-finales – Canada (hommes) 62 contre Colombie 42 – victoire
  • 30 août : finale – Canada (femmes) contre États-Unis, 19 h 45 (HE)
  • 31 août : finale Canada (hommes) contre États-Unis, 18 h 00 (HE)

Ressources médiatiques

Pour avoir accès aux photos, veuillez cliquer ici

Pour avoir accès aux notes médiatiques, veuillez cliquer ici

Pour avoir accès aux statistiques, veuillez cliquer ici

Pour avoir accès aux biographies des athlètes, veuillez cliquer ici

À propos du Comité paralympique canadien : Paralympique.ca

À propos de Basketball en fauteuil roulant Canada : Wheelchairbasketball.ca

À propos de Lima 2019

Les Jeux parapanaméricains de 2019, à Lima, se déroulent du 23 août au 1er septembre, au Pérou, et surpasseront les Jeux de Toronto, en 2015, car ils seront les plus grands Jeux parapanaméricains jamais tenus, avec un record de 1 850 athlètes devant y prendre part. Le Canada comptera une équipe d’environ 152 athlètes et partenaires de compétition dans 13 sports. Le Comité paralympique canadien annoncera l’entière équipe officielle qui se rendra aux Jeux un peu plus tard ce mois-ci.

CONTACTS MÉDIATIQUES

Jody Kingsbury
Attaché de presse pour le basketball en fauteuil roulant, Lima 2019
Directeur, Marketing et communications
Basketball en fauteuil roulant Canada
jkingsbury@wheelchairbasketball.ca
Whatsapp : 613-851-2337
Cell. à Lima : +51 920 342747

Nicole Watts
Gestionnaire, Relations publiques
Comité paralympique canadien
nwatts@paralympic.ca
Whatsapp : 1-613-462-2700
Cell. à Lima : +51 920 342 739

©2019 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising