L’Allemagne, les Pays-Bas, le Canada et les États-Unis se rapprochent des meilleures places dans leurs groupes respectifs au Championnat du monde féminin 2014

(Toronto, Ont.) L’Allemagne, les Pays-Bas, le Canada et les États‑Unis maintiennent des fiches parfaites dans leurs groupes, ayant accumulé les victoires au cours du troisième match, sur leur parcours vers la première place de leur groupe respectif, au Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014.

Match 13 : Une excellente deuxième demie mène les Pays-Bas à la victoire

Des joueuses de banc assurent la victoire avec 19 points

Les Pays-Bas sont passés à une fiche de 3-0 dans le tournoi la ronde du Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014, dimanche matin, grâce à une victoire de 71-32 contre le Mexique.

Le Mexique a très bien commencé, restant au niveau de la puissante équipe néerlandaise tout au long de la première demie de jeu, à l’amorce de la troisième journée, n’accusant un retard que de 37-21 après 20 minutes.

La deuxième moitié s’est avérée très différente, les Pays-Bas réduisant au silence l’attaque mexicaine de la première demie, tout en accumulant leurs propres points.

« Un manque de concentration, il y a eu un manque de concentration », a déclaré Floralia Estrada, du Mexique, à propos de la deuxième demie de son équipe. « Durant le deuxième quart, l’équipe était un peu démoralisée, c’était fondamentalement un manque de concentration. »

Les Néerlandaises ont fait preuve de talent durant cette rencontre, dépassant les joueuses de banc du Mexique 19-2 tout au long du match.

Inge Huitzing et Mariska Beijer ont compté 18 points pour les Pays-Bas et mené la charge offensive tandis que Floralia Estrada a été la meilleure marqueuse du Mexique avec 22 points.

Malgré la perte, Floralia a constaté beaucoup d’aspects positifs dans le jeu de son équipe.

« Durant ce match, en particulier, notre équipe a été plus unie, a mieux communiqué et ce fut ce qu’il y a eu de mieux », a signalé Floralia. « Nous nous attendons à avoir une meilleure performance et à donner plus de nous-mêmes que nous ne l’avons fait dans les derniers matchs. »

Les deux équipes poursuivent le tournoi à la ronde lundi, les Pays-Bas affrontant les États-Unis à 18 h et le Mexique se mesurant à l’Australie à 15 h.

Match 14: L’Australie repousse l’attaque française pour remporter la victoire

La France en tête à certains moments du match062214-AUSvFRA-portrait(1)

L’Australie, classée au deuxième rang, a repoussé une forte attaque de la France, classé en dixième place, et affiché une victoire de 59-47, au Mattamy Athletic Centre, samedi matin.

Durant la compétition du troisième jour, la France a rapidement pris les devants, établissant le score à 10-7, après 10 minutes.

L’Australie s’est rajustée dans le deuxième quart, exécutant une séquence de 11-3 pour mettre fin à la saignée et lui donner une avance de quatre points à la mi-temps.

Le jeu est resté serré dans le troisième quart et la France n’a pas cédé, se mettant en tête 30-29 à la suite d’un bon lancer déposé à 3:31, qui a forcé un temps mort pour l’Australie.

Le quatrième quart a été une véritable épreuve pour les joueuses de banc de l’Australie, qui se sont efforcées de donner l’avantage à leur équipe. Elles ont terminé le match avec 40 points.

« J’ai cru que nous avions très bien joué », a déclaré l’entraîneur en chef de l’équipe française, Pascal Montet. « Nous en avions vraiment besoin pour nous rassurer après les matchs d’hier et prouver que nous pouvions jouer contre les pays plus forts. »

Pascal Montet a ajouté que son équipe était simplement exténuée physiquement à la fin du match.

« Je crois que physiquement, ce fut difficile parce que l’Australie compte une équipe dure et forte et nos passes n’étaient pas aussi dures parce que physiquement, nous n’avons pas autant d’énergie, mais malgré tout je demeure très positif après ce match. »

Amber Merritt a été brillante pour l’Australie, accumulant le plus grand nombre de points de l’équipe, soit 27 points, ainsi que neuf rebonds. Angélique Pichon a enregistré 25 points, le nombre le plus élevé de l’équipe française, tandis qu’Émilie Ménard a bien joué dans l’ensemble et ajouté dix points, sept passes décisives et cinq rebonds.

L’Australie améliore sa fiche à 2-1 grâce à la victoire tandis que la perte signifie une fiche de 1‑2 pour la France. L’Australie joue contre le Mexique, à 13 h, lundi, tandis que la France fait face au Pérou au cours du premier match de la quatrième journée, à 8 h.

Match 15 : Grosse victoire des États-Unis contre le Pérou


Effort de l’entière équipe

Les États-Unis ont montré leur prédominance durant la troisième journée de compétition, vainquant le Pérou, 93-14.

Toutes les joueuses américaines ont participé au match et Kimberly Champion a mené son équipe avec 17 points. Rose Hollermann a réussi 86 % de ses tirs (16 points) tandis que Rebecca Murray et Courtney Ryan ont chacune ajouté 14 points.

Le Pérou a bien joué dans la deuxième moitié, marquant 12 points et a été dirigé par Pilar Jauregui, qui a enregistré 10 points.

Les États-Unis prendront part à un important match au cours de la quatrième journée (lundi) contre les Pays-Bas dans le groupe A, tandis que le Pérou affrontera la France à 8 h.

Match 16: Le Canada passe à une fiche de 3-0 grâce à une victoire contre la Chine

L’équipe hôte ne s’est jamais laissé devancer dans sa victoire 76-53

La nation hôte a maintenu son compte parfait grâce à sa troisième victoire en trois jours, au Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014. Canada n’a jamais accusé de retard dans le match, en route vers une victoire 76-53 contre la Chine.

Une rapide séquence 10-2 de l’équipe canadienne, moins de quatre minutes dans le quart d’ouverture, a donné le ton du match. Le Canada menait 18-10 au début du deuxième quart, mais les Chinoises tenaces ont lutté pour réduire le déficit. Janet McLachlan et Katie Harnock ont répliqué en marquant 19 des 23 prochains points du Canada, élargissant l’avance à 43-26 dans la mi-temps.

L’attaque canadienne a poursuivi son jeu vigoureux dans le troisième quart, créant un avantage 62-39. La Chine est demeurée compétitive tout au long du match, mais n’a pu rompre l’engagement de l’équipe locale envers les deux extrémités du terrain.

Janet McLachlan – la joueuse du match – a terminé la journée avec son troisième double‑double du tournoi après avoir enregistré 27 points et 17 rebonds. Cindy Ouellet, originaire de Québec, Qc, a mis en montre ses talents variés en accumulant 20 points, 9 rebonds et 12 passes décisives – un nouveau record personnel dans un important tournoi. Yong Qing Fu, de la Chine, a mené son côté avec 15 points et 9 rebonds, tandis que Yun Long (14) et Jia Meng Dai (10) ont aussi obtenu des scores à deux chiffres.

Lorsqu’on l’a interrogée à propos de la performance de son équipe, Cindy Ouellet a commenté : « Ce fut une excellente victoire d’équipe. [Notre travail d’équipe] a été assez incroyable. L’équipe est très cohésive. » Lorsqu’on lui a demandé ce que l’équipe devait faire dans le match de demain, elle a clairement répondu : « Nous devons continuer à travailler ensemble et suivre notre plan de jeu. »

L’équipe canadienne subira une dure épreuve contre l’Allemagne, classée au premier rang, à 20 h demain, terminant le quatrième jour de compétition. La Chine s’efforcera d’égaliser sa fiche à 2-2, dans son match contre la Grande-Bretagne, à 10 h.

Match 17: L’Allemagne bénéficie de son attaque pour vaincre le Brésil

Un fort jeu d’équipe donne à l’Allemagne une victorie de 74-40

L’Allemagne a poursuivi sa série de victoires au Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant, par une décision de 74-40 contre le Brésil – dont la fiche a maintenant baissé à 0-3 dans le tournoi.

L’équipe brésilienne suivait de près, accusant un retard de 12-8 avec 2:30 restant dans le quart d’ouverture, mais l’Allemagne a terminé le quart avec une séquence de 9-2, qui lui a permis de prendre les devants. Les Européennes ont accru leur attaque dans le deuxième quart et accumulé 29 points, leur donnant une avance de 50-18 à la pause. La lutte du Brésil, contre l’attaque efficace des Allemandes, s’est poursuivie dans le troisième quart, mais ces dernières ont augmenté leur avantage à 65-28.

Les Allemandes sont bien partagé ballon et ont invariablement fait la passe supplémentaire dans l’espoir de trouver une joueuse ouverte, ce qui a mené à 30 passes décisives sur 35 paniers marqués. L’équipe allemande a été menée par Mareike Adermann, de Hambourg, qui a été nommé joueuse du match en remplissant la fiche de statistiques avec 29 points, 19 rebonds, 6 passes décisives, 3 interceptions et une paire de tirs bloqués. Lia Maria Soares Martins, du Brésil, a répliqué avec 12 points et 5 rebonds.

Deux équipes invaincues chercheront à prolonger leurs séries de victoires lorsque l’Allemagne et le Canada s’affronteront en vue de la suprématie du groupe B, demain à 20 h, pour terminer la quatrième journée. Le Brésil cherchera a remporté sa première victoire contre le Japon, à 13 h.

Match 18: La Grande-Bretagne maîtrise le Japon et s’assure la victoire

La troisième journée se termine par une victoire de 62-48
062214-JPNvGBR-portrait(1)La Grande-Bretagne a amélioré sa fiche à 2-1 à la suite d’un match compétitif contre le Japon, qui a mis fin à la troisième journée, au Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014. À l’issue des échanges entre les deux équipes, les Européennes ont gagné 62-48.

La lutte acharnée a débuté par les deux équipes tentant leurs chances et s’efforçant d’établir leurs propres rythmes. La Grande-Bretagne a terminé le quart chaudement disputé par un avantage de 18-10. Durant un deuxième quart plus égal, les Britanniques ont maintenu leur avance de six points, se trouvant à 28-22 à la mi-temps.

Après la pause, la Grande-Bretagne a renouvelé l’accent mis sur son jeu défensif et limité les tireuses du Japon à huit points dans le quart. Accusant un retard de 45-30 au début du quatrième quart, les tenaces Japonaises ont lutté pour s’emparer du quart, 18-17.

Judith Hamer, d’Exeter, a mené la voie pour la Grande-Bretagne avec 26 points et sept rebonds. Mari Amimoto a présenté une autre performance solide pour le Japon, accumulant 25 points, sept rebonds et huit passes décisives durant la soirée.

L’entraîneur en chef Miles Thompson était positif à propos de la victoire de son équipe, malgré la perte de deux joueuses en raison de la grippe. « [L’équipe japonaise] était prête et nous a poussés. Et, nous avons répondu à l’appel. Je suis fier de notre groupe et du talent dont il a fait preuve. »

La Grande-Bretagne fera face à la Chine (1-2) demain à 10 h. Le Japon affrontera le Brésil à 13 h alors que les deux équipes chercheront à obtenir la première victoire de la compétition.

©2019 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising