Récap du troisième jour au Championnat du monde de basketball en fauteuil roulant masculin des moins de 23 ans

Match 13 : États-Unis c. France

La troisième journée du Championnat du monde masculin des moins de 23 ans 2017 a débuté avec la France devançant légèrement les États-Unis 62-54, améliorant sa fiche à 2-1. La France a amorcé la mi‑temps avec une avance de 16 points et a réussi à maintenir l’équipe américaine à distance lors d’une poussée tardive au quatrième quart, pour s’emparer de la victoire.

Louis Hardouin a donné le ton pour la France avec 27 points tandis qu’Alexis Ramonet a contribué un double double, enregistrant 16 points et 11 rebonds. Kyle Gribble répliqué avec son propre double double, soit 24 points et 14 rebonds pour les États-Unis.

L’entraîneur en chef des États-Unis, Jeremy Lade, a commenté après le match le difficile début 0-3 de son équipe au championnat : « Je crois que nous nous sommes améliorés durant le tournoi, mais nous ne l’avons pas fait assez rapidement. Nous avons assisté aujourd’hui à un meilleur jeu dans la deuxième mi‑temps. Nous avons mieux joué la deuxième journée que la première. Et, nous faisons quelques améliorations, nous ne nous améliorons juste pas aussi vite que nous devrions le faire dans un tournoi comme celui-ci. »

Match 14 : Brésil c. Australie

Dans le deuxième match de la journée, le Brésil et l’Australie ont réussi à rester presque à égalité jusqu’à la mi-temps, lorsque le fort jeu défensif de l’Australie a fini par faire la différence, alors que les Australiens ont gagné un match à faible score de 43-27.

« Nous sommes vraiment, vraiment fiers des joueurs. Le pointage était faible, nous sommes une équipe défensive et nous nous concentrons sur la rivalité avec nos adversaires », a signalé l’entraîneur australien, Luke Brennan, après le match.

Tom O’Neil-Thorne a réglé à nouveau l’allure pour l’équipe australienne avec le nombre de points le plus élevé de l’équipe, 16 points, ainsi que 4 interceptions. Phillipe Goncalves a joué avec vigueur, marquant 8 points et 16 rebonds pour l’équipe brésilienne.

Match 15 : Afrique du Sud c. Japon

Le Japon a ajouté une autre victoire à sa fiche de 2-1 à présent, contre l’Afrique du Sud. Le Japon a rapidement pris les devants dès le début et a maintenu son élan tout au long du match.

La combinaison de défense résistant à la pression et une attaque continue a permis au Japon de s’emparer facilement de la victoire. Tous les joueurs de la formation japonaise se sont retrouvés sur le tableau d’affichage, avec Koki Maruyama en tête avec 16 points. Warren Tefu, d’Afrique du Sud, a riposté avec 13 points, rejoint par Jim Ayabongo qui a accumulé 8 points.

Match 16 : Allemagne c. Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne a repoussé l’Allemagne, se retrouvant avec une victoire de 60-49. Le match s’est amorcé par une chaude lutte avec l’Allemagne, obtenant une légère avance de 14-13 à la fin du premier quart, que les Allemands ont réussi à transformer en une avance provisoire de 6 points à la mi-temps.

La Grande-Bretagne a suivi de près, mais ce n’est qu’au quatrième quart qu’elle a réussi à trouver son rythme et contrôler le jeu. Avec une défensive impressionnante, la Grande-Bretagne a empêché l’Allemagne de trouver le panier et a établi son avance de 11 points avec seulement cinq minutes au chronomètre.

« Nous avons commencé très lentement. Je crois que nous sommes une équipe très émotionnelle et quand ça ne va pas, nous luttons parfois et je pense qu’une très bonne allocution durant la mi-temps de notre personnel et nos entraîneurs, puis juste un peu plus de courage de notre part dans la deuxième mi-temps, ont été fantastiques », a soutenu Gregg Warburton, à propos de la remontée.

Match 17 : Canada c. Iran

Dans la troisième journée de compétition au Championnat du monde masculin des moins de 23 ans 2017, le Canada a ajouté une deuxième victoire à sa fiche, à la suite d’une concurrence excitante contre l’Iran.

Les Canadiens sont arrivés sur le terrain, prêts à se racheter après leur défaite contre l’Australie, la veille. Une forte poussée dès le départ a permis à l’équipe hôte d’enregistrer une avance de sept points à la fin du premier quart. N’allant pas se laisser distancer, l’Iran est sorti du déficit pour prendre une avance de quatre points, terminant la première moitié du match avec 35-31.

Les équipes sont retournées sur le terrain, après la mi-temps, à la recherche d’une occasion de contre‑attaque. Après avoir été en tête à tour de rôle pendant le troisième quart, ce n’est qu’à mi‑chemin du quatrième quart que le Canada a vraiment trouvé sa foulée.

Avec 4:37 minutes restant au chronomètre et le Canada en retard de deux points, Ben Moronchuk a amorcé une série cinglante de huit points qui a mené le Canada à une marque de 61-57. En raison de paniers de Vincent Dallaire, Alex Hayward et Garrett Ostepchuk, dans une excellente performance offensive, l’Iran a été incapable d’égaler l’intensité du Canada.

Moronchuk a réglé le rythme de l’attaque canadienne avec 38 points, le nombre le plus élevé de points du match, et 12 rebonds pour un double double, tandis que Liam Hickey de St John, T.-N., a contribué le seul triple double du jeu avec 14 points, 14 rebonds et 10 passes décisives. Iran Mojitaba Kamali, d’Iran, a répliqué avec 23 points et Ali Karimi Kerdabadi a obtenu un double double avec 13 points et 11 passes décisives.

« Ce fut une grande victoire pour les joueurs, un triomphe que nous voulions vraiment après la dure défaite contre l’Australie, hier. Nous tenions à jouer vigoureusement et nous l’avons fait », a déclaré Hickey. « Je crois que maintenant nous allons juste prendre les points positifs que nous avons appris de ce match et les points négatifs sur lesquels nous devons nous concentrer et les intégrer dans le prochain match. »

Match 18 : Turquie c. Italie

Dans le dernier match de la journée, la Turquie s’est facilement assuré une victoire de 72-37 contre l’Italie, conservant sa parfaite fiche, passant à 3-0. Les Italiens ont lutté face à la féroce attaque turque, surtout au troisième quart lorsqu’ils ont été devancés 22-6.

Pour l’équipe turque, le tireur d’élite était Enes Bulut avec 21 points, réussissant 75 % de ses tirs du terrain. Sabri Bedzeti a riposté avec un double double de 10 points et 10 rebonds dans la défaite des Italiens.

À propos de l’événement

Basketball en fauteuil roulant Canada aura le plaisir d’accueillir les meilleurs joueurs masculins juniors de basketball en fauteuil roulant au monde, du 8 au 16 juin 2017, à l’occasion du Championnat du monde de basketball en fauteuil roulant masculin des moins de 23 ans, de la Fédération internationale de basketball en fauteuil roulant (I.W.B.F.).

Des athlètes de calibre mondial représentant 12 nations, y compris l’hôte le Canada, convergeront sur le Mattamy Athletic Centre, au centre-ville de Toronto, pour mettre en valeur les habiletés d’élite et les qualités athlétiques qui font du basketball en fauteuil roulant un excitant sport prisé des spectateurs et l’un des sports les plus populaires au monde pour les athlètes handicapés. Plus de 400 athlètes, entraîneurs, officiels, délégués et bénévoles assisteront à l’événement.

Équipe Canada visera son retour au haut du podium, ayant remporté deux médailles d’or consécutives au Championnat du monde masculin junior en 1997 et 2001. Plus récemment, le Canada s’est classé sixième au dernier championnat du monde masculin junior en 2013.

Pour plus de renseignements, veuillez visiter : www.2017u23wwbc.com / #2017u23wwbc

À propos de la Fédération internationale de basketball en fauteuil roulant (I.W.B.F.)

Organisme international sans but lucratif, directeur du basketball en fauteuil roulant, la Fédération internationale de basketball en fauteuil roulant (I.W.B.F.) a pour but de donner aux personnes handicapées l’occasion de jouer au basketball en fauteuil roulant. Pour plus de renseignements, veuillez visiter www.iwbf.org.

À propos de Basketball en fauteuil roulant Canada

Organisme national directeur de sport responsable de l’organisation du sport au Canada, Basketball en fauteuil roulant Canada est une organisation caritative sans but lucratif, engagée envers l’excellence de l’élaboration, du soutien et de la promotion de programmes et de services de basketball en fauteuil roulant pour tous les Canadiens, du niveau de la base à la haute performance. Le basketball en fauteuil roulant est un sport de compétition rapide et très dynamique pour lequel le Canada est tenu en haute estime dans le monde entier, compte tenu d’un total combiné de six médailles d’or, une médaille d’argent et une médaille de bronze aux sept derniers Jeux paralympiques. Pour plus de renseignements, veuillez visiter www.wheelchairbasketball.ca.

©2019 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising