Jour 2: l’équipe masculine réduit au silence les britanniques, les femmes perdent leur premier match contre les Pays-Bas

Pat Anderson(LONDRES) Patrick Anderson, de Fergus, Ontario, a continué à faire sensation vendredi alors qu’il a aidé l’équipe canadienne masculine de basketball en fauteuil roulant à remporter une convaincante victoire, 70-54, contre la Grande-Bretagne. Patrick a présenté une performance dominante, arpentant le terrain dans quatre catégories. Avec 29 points, 14 rebonds, 10 passes décisives et 4 interceptions, il a réussi le rare exploit d’enregistrer un triple-double aux Jeux paralympiques (la seule fois connue que ceci est arrivé dans l’histoire canadienne).

« Ce fut un début difficile, la Grande-Bretagne a vraiment réussi une série de tirs dans le deuxième quart et obtenu le soutien de la foule. Nous ne pouvions, par contre, pas faire beaucoup. Nous avons très bien joué dans le troisième quart – je crois que nous avons un peu attiré l’attention de la foule »,a fait remarquer Patrick Anderson.

Le Canada a aussi profité du fort jeu de David Eng (Montréal, Qc) et de Richard Peter, (Vancouver, C.-B.) qui ont ajouté 13 points et 12 points, respectivement.

« Ils ont raté un grand nombre de tirs au début qui étaient ouverts tout grand et qu’ils ne manquent pas habituellement. C’est aussi difficile de jouer au niveau local devant une grosse foule. Mais, c’est en fait une lame à deux tranchants, n’est-ce pas? Ils sont revenus à la charge, se sont approchés de nous et vous avez tellement d’excellents partisans ici que je crois que la foule a aidé à cet égard. Ils (la Grande-Bretagne) n’ont pas encore fini, vous savez. Nous nous attendons toujours à ce qu’ils remportent quelques matchs et nous pourrions les voir plus tard dans les finales », a déclaré David Eng.

Gaz Choudhry a été le seul joueur britannique à obtenir une marque à deux chiffres, marquant 11 points.

À titre d’équipe, le Canada a eu du succès de la ligne des lancers francs, réussissant 13 de 19 tirs (68 %) en comparaison du pourcentage de précision de 45 % des Britanniques. Ils ont aussi surpassé leurs adversaires dans la zone de lancer franc, avec des hors jeux 42 à 30, ce qui a mené à une deuxième chance et 8 points supplémentaires.

Les hommes canadiens feront ensuite face la Pologne le samedi 1er septembre, à 21 h 15 (BST).

LES PAYS-BAS TIENNENT À DISTANCE L’ÉQUIPE FÉMININE CANADIENNE DE BASKETBALL EN FAUTEUIL ROULANT

Katie HarnockL’équipe canadienne féminine de basketball en fauteuil roulant a amorcé ses matchs aux Jeux olympiques 2012 de Londres par une défaite de 70-59 aux mains des Pays‑Bas. Le Canada a tôt fait d’accuser du retard et n’a jamais été en mesure de prendre de l’avance. Les Néerlandaises ont marqué une série de 18 points dans la première mi-temps et menaient par autant que 15 points à la pause. Le Canada s’est repris et a réussi à réduire l’avance par 7 points à la mi-temps (34-27), mais a éprouvé de la difficulté à contenir Mariska Beijer. Elle a obtenu 21 points dans les deux premières périodes et terminé avec le plus grand nombre de points du match, soit 34 points et 14 rebonds. Le Canada a riposté avec Janet McLachlan, de Vancouver, C.-B., qui a enregistré un record personnel de 26 points et 15 rebonds (le total le plus élevé connu de points marqués dans un seul match par une Canadienne à des Jeux paralympiques).

« À l’exception de notre premier quart, nous avons assez bien joué. Notre équipe compte beaucoup de nouveaux membres et c’était une nouvelle atmosphère pour nous, ce qui s’est peut-être manifesté dans le premier quart. Dans les deuxième, troisième et quatrième quarts, nous avons beaucoup mieux réussi », a affirmé Janet McLachlan.

Nous avons amplement le temps et je crois que nous avons montré, à la fin, que nous faisons manifestement partie de la conversation, » a signalé Harnock.

Katie Harnock, d’Elmira, Ontario, a aussi obtenu une marque à deux chiffres pour les tirs et les rebonds avec 13 points et 10 passes décisives. Katie et Janet ont réglé l’allure du Canada avec 5 passes décisives chacune.

« C’est encore tôt, ce n’est que le premier match. Nous avons amplement le temps et je crois que nous avons montré, à la fin, que nous faisons manifestement partie de la conversation. Nous sommes une très bonne équipe et je pense que notre lent début est ce qui nous a vraiment coûté aujourd’hui, mais nous regarderons le film, examinerons les choses et serons définitivement prêtes pour le prochain match », a signalé Katie Harnock.

Les Néerlandaises ont été en mesure de continuer sur leur lancée du premier match, une victoire inégale contre la Grande-Bretagne (62-35), et ont amélioré leur compte à 2-0 dans le tournoi. La fiche du Canada se trouve à 0-1.

Les Canadiennes affronteront ensuite les Australiennes, le samedi 1er septembre, à 18 h 30 (BST).

Pour plus de renseignements sur les équipes canadiennes de basketball en fauteuil roulant aux Jeux paralympiques, veuillez visiter https://www.wheelchairbasketball.ca/fr/evenements/jeux-paralympiques/jeux-paralympiques-de-londres-2012/.

©2020 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising