L’équipe canadienne féminine de basketball en fauteuil roulantavance aux demi-finales, aux Jeux de 2019, à Lima, la qualification aux Jeux paralympiques étant en jeu

  • Les équipes masculines doivent se classer parmi les trois premières pour se tailler une place aux Jeux paralympiques de 2020, à Tokyo
  • Nik Goncin (Regina, Sask.) enregistre un triple-double (16 pts, 11 rebounds, 10 assists)
  • Patrick Anderson (Fergus, Ont.) marque 24 points

(Le 27 août 2019 – LIMA, PÉROU) Ce fut une lutte longue et épuisante, le Canada prenant le dessus à l’issue du match 79-73 contre l’Argentine, pour la première place dans le groupe A des Jeux parapanaméricains de 2019, à Lima. Avec une autre victoire à leur actif leur donnant une fiche de 3-0, les Canadiens joueront contre le Pérou, en quarts de finale, le mercredi 28 août, à 18 h 30 (HE).

L’Argentine a porté le premier coup en ouvrant la marque avec les deux premiers tirs de champ du match. Patrick Anderson, de Fergus, Ont., a répliqué et mis le Canada sur le tableau d’affichage avec Nik Goncin de Regina, en Saskatchewan, passant le ballon. Peu de temps après, Goncin a marqué le premier de ses deux paniers à trois points dans la mi-temps et donné au Canada l’impulsion pour monter le ballon.

Goncin a terminé le match avec le premier triple-double du Canada dans le tournoi. En 35 minutes 48 secondes de jeu, il a accumulé 16 points, 11 rebonds, et 10 passes décisives pour la victoire.

Quelques moments plus tard après une interception qui a marqué un point saillant, Anderson s’est retrouvé dans une contre-attaque à demi-terrain. Le numéro 12 du Canada n’a pas raté de profiter du tir déposé incontesté, en route vers les 24 points qu’il a marqués, le nombre le plus élevé de points pour son équipe.

Une excellente poursuite du mouvement du ballon des Canadiens leur a permis de démanteler la défense de l’Argentine. à la fin du premier quart. Une excellente passe après l’autre a produit plusieurs paniers incontestés dans le cadre d’une série 16-0 du Canada. Goncin a distribué trois des huit passes décisives de son équipe dans les dix premières minutes. Un de ses coéquipiers à la réception était Lee Melymick, de Toronto, Ont., qui a marqué 10 de ses 16 points dans la première mi-temps.

« Ils ont vraiment visé Pat [Andersono] et Nik [Goncin], nos menaces de marques de points des matchs précédents, ce qui a donc laissé plus ouverts d’autres joueurs comme moi et Tyler [Miller]. Nous avions juste assez d’espace pour obtenir la passe et les faire payer de mettre trop de pression sur nos grands joueurs », a ajouté Melymick.

« Mon état d’esprit est de jouer de façon agressive et d’essayer de marquer, mais à un moment donné les équipes peuvent vraiment exagérer leur jeu, de sorte que le jeu bascule et vous essayez de vous débarrasser du ballon. C’est incroyable quand de bonnes choses se produisent parce que vous faites quelques passes de plus et vous vous retrouvez avec un tir déposé, ce qui est vraiment le clou ce soir. Ils exécutaient quelques tirs incroyables à une extrémité – des tirs pour ébranler. Puis, à l’autre extrémité, nous avons eu des tirs déposés », a ajouté Anderson.

Tyler Miller de Kitchener, Ont. a également enregistré un score à deux chiffres, avec 11 points pour le Canada durant le match.

« L’attente a été longue, dans le sens que ces joueurs ont fait une tonne de travail, consacré des heures, des semaines et des mois pour toucher le ballon deux ou trois fois, parfois, dans un match. Et, le fait qu’ils puissent être prêts à attraper ces passes et les terminer donne un réel sentiment d’accomplissement à l’équipe et de fierté personnelle que ces joueurs peuvent retirer de leur contribution dans un match extrêmement serré », a soutenu Anderson.

Les Canadiens étaient en tête 25-15 après le premier quart et détenaient une avance qui a atteint 13 points à la mi-temps, mais les Argentins ont refusé de reculer. Ils n’ont cessé de réduire petit à petit le déficit jusqu’à ce qu’un tir à trois points, exécuté en temps opportun par Ovejero Berdun, dans les dernières secondes de la première mi-temps, permette à l’Argentine de reprendre les devants. Ainsi, le Canada accusait un retard de 43-42 à la pause.

Dans deux quarts, Anderson a parcouru le terrain et marqué 16 points, suivi de près par Berdun, avec 15 points pour l’Argentine.

La lutte très serrée des adversaires s’est poursuivie dans les troisième et quatrième quarts. Avec un peu moins de six minutes dans le match, le Canada a repris les devants, 65-64.
Dans les dernières minutes cruciales du match, Goncin et Melymick ont commis des fautes et pleinement profité de l’occasion d’obtenir deux points de plus chacun de la ligne de lancer franc. Ces deux joueurs ont combiné leur jeu pour exécuter un parfait 8 sur 8 de cette ligne.

« Nous sommes venus ici pour gagner chaque match, afin d’obtenir le meilleur classement du groupe pour la prochaine ronde, et c’est ce que nous avons fait. Ce fut un match difficile, mais nous avons réussi », a déclaré Melymick.

Un autre joueur a fait sa cinquième et dernière interception du jeu avec 1 minute 50 secondes au chronomètre pour cesser la remontée de l’Argentine. Il allait de soi que le dernier panier du jeu soit une passe-et-va. Anderson a fait une passe à Goncin, le ballon a été retourné à Anderson pour finir en beauté, de la bande.

Le Canada a terminé le match avec 32 passes décisives par rapport aux 21 passes de l’Argentine.

« C’est bien d’en prendre quelques-uns sur le menton d’une équipe qui est parfaitement conçue pour exploiter certaines de nos faiblesses et répondre avec un jeu incroyable de tous les joueurs, en particulier des petits joueurs. À une extrémité du terrain, il suffit de regarder ces gros joueurs qui tirent sur eux, mais Lee [Melymick] et Tyler [Miller] et Jazzy [Chad Jassman] peuvent descendre à l’autre bout et réussir des paniers quand ils nous visent trop, ce qui est une certaine justice poétique », a affirmé Anderson.

Dans les autres quarts de finale, les États-Unis en première place dans le groupe B feront face au Mexique, le Brésil affrontera la Colombie et l’Argentine se mesurera à Porto Rico.

Les Canadiens ont terminé parmi les trois premières places dans les cinq Jeux parapanaméricains précédents auxquels ils ont participé. Le Canada a remporté l’or en 2003, l’argent en 1999, 2007 et 2015 et le bronze en 2011. Le tournoi parapanaméricain constitue la qualification directe aux Jeux paralympiques de 2020, à Tokyo. L’équipe masculine doit terminer sur le podium pour se tailler une place aux Jeux paralympiques de l’an prochain.

L’horaire du Canada est le suivant :

  • 24 août : Canada (femmes) 83 contre Colombie 6 – victoire
  • 25 août : Canada (hommes) 64 contre Colombie 51 – victoire
  • 25 août : Canada (femmes) 82 contre Argentine 25 – victoire
  • 26 août : Canada (hommes) 74 contre Mexique 48 – victoire
  • 27 août : Canada (femmes) 79 contre Mexique 21 – victoire
  • 27 août : Canada (hommes) 79 contre Argentine 73 – victoire
  • 28 août : quart de finale – Canada (hommes) contre Pérou, 19 h 30 (HE)
  • 29 août : demi-finales – Canada (femmes) contre Brésil, 19 h 30 (HE)
  • 30 août : demi-finales (hommes) – à confirmer
  • 30 août : finale (femmes) – à confirmer
  • 31 août : finale (hommes) – à confirmer

Ressources médiatiques

Pour avoir accès aux photos, veuillez cliquer ici

Pour avoir accès aux notes médiatiques, veuillez cliquer ici

Pour avoir accès aux statistiques, veuillez cliquer ici

Pour avoir accès aux biographies des athlètes, veuillez cliquer ici

À propos du Comité paralympique canadien : Paralympique.ca

À propos de Basketball en fauteuil roulant Canada : Wheelchairbasketball.ca

À propos de Lima 2019

Les Jeux parapanaméricains de 2019, à Lima, se déroulent du 23 août au 1er septembre, au Pérou, et surpasseront les Jeux de Toronto, en 2015, car ils seront les plus grands Jeux parapanaméricains jamais tenus, avec un record de 1 850 athlètes devant y prendre part. Le Canada comptera une équipe d’environ 152 athlètes et partenaires de compétition dans 13 sports. Le Comité paralympique canadien annoncera l’entière équipe officielle qui se rendra aux Jeux un peu plus tard ce mois-ci.

CONTACTS MÉDIATIQUES

Jody Kingsbury
Attaché de presse pour le basketball en fauteuil roulant, Lima 2019
Directeur, Marketing et communications
Basketball en fauteuil roulant Canada
jkingsbury@wheelchairbasketball.ca
Whatsapp : 613-851-2337
Cell. à Lima : +51 920 342747

Nicole Watts
Gestionnaire, Relations publiques
Comité paralympique canadien
nwatts@paralympic.ca
Whatsapp : 1-613-462-2700
Cell. à Lima : +51 920 342 739

©2019 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising