Les femmes Canadiennes remportent un incroyable match en prolongation contre l’Australie et les hommes canadiens gagnent de justesse contre l’équipe hôte, l’Allemagne, au championnat du monde de basketball en fauteuil roulant 2018

  • Les Canadiennes améliorent leur fiche à 2-1 au Championnat du monde
  • Les Canadiens demeurent invaincus à 2-0 et cherchent à se classer en première place dans leur groupe
  • Patrick Anderson impressionne avec un triple-double (24 points, 15 rebonds, 10 passes décisives)

(Hambourg, Allemagne) L’équipe canadienne féminine de basketball en fauteuil roulant a amélioré sa fiche à 2-1 au Championnat du monde 2018, grâce à une victoire incroyable en prolongation, 82-74, contre l’Australie, dimanche, à Hambourg, tandis que les hommes canadiens ont obtenu leur deuxième victoire consécutive en déjouant une équipe allemande fougueuse, 78-61, devant une turbulente foule locale.

Canada (femmes) 82 – Australie 74 (prolongation)

Ce fut vraiment une bataille d’usure, le Canada marquant le premier et souvent, mais l’Australie refusait de se laisser battre sans lutter. L’Australie ayant commis plusieurs fautes, le Canada s’est emparé de la victoire avec des tirs de précision de la ligne de lancer franc sur le terrain, dans le quart supplémentaire, après la conclusion angoissante d’une deuxième mi-temps réglementaire.

« Mon lancer franc a été difficile au début du jeu, alors regardant ceux réussis [à la fin du match], il y a un moment où je me sentais comme si je respirais de l’air frais. C’était vraiment superbe. Je suis vraiment heureuse d’avoir pu agrandir l’écart, pour que nous n’ayons pas autant de stress. Je suis très heureuse maintenant », a déclaré la Canadienne, Arinn Young (Legal, Alb.).

Après avoir accusé du retard pendant toute la durée du match, l’Australie semblait avoir fait une remontée en se mettant en tête pour la première fois, alors qu’il ne restait plus qu’une minute de jeu dans le quatrième quart. Les Australiennes devançant de trois points, Arinn Young a réussi un important tir à trois points et mis le match à égalité avec 20 secondes au chronomètre.

« Ce sera l’un de mes matchs favoris de basketball auquel j’ai participé. Je n’ai jamais eu autant confiance dans mes coéquipières. Et, je pense que c’était une tellement belle victoire de famille. Chacune d’entre nous a participé à ce match et nous nous sommes unies pour le gagner », a ajouté Arinn.

L’Australie a réussi un lancer franc qui lui a donné un point de plus avec six secondes restantes, mais a ensuite commis une faute à l’endroit de la Canadienne Melanie Hawtin (Oakville, Ont.) sur une tentative de tir, alors que la sonnerie de fin de match s’est fait entendre. Avec le résultat du match en jeu, Melanie a exécuté un lancer franc de fin de match, pour établir l’égalité à 68 points et passer à la prolongation.

« Nous étions très concentrées au début et je pense que nous avons perdu un peu de notre concentration quand elles ont marqué une série de points à la fin, mais nous nous sommes recentrées et avons joué en prolongation grâce à l’excellent tir de Melanie », a déclaré Tamara Steeves (Mississauga, Ont.).

« Les entraîneurs nous ont beaucoup aidées à garder notre calme. Le banc entier n’a jamais été trop stressé, jamais trop haut ou trop bas. Alors, quand Mel a exécuté ce lancer franc, nous étions prêtes et savions que nous pourrions continuer et faire ce que avions à faire en prolongation », a ajouté Cindy Ouellet (Québec, Qc).

Arinn Young était en tête de toutes les joueuses avec 31 points et 15 rebonds pour le double-double. Cindy Ouellet (Québec, Qc) a accumulé 21 points, tandis que Rosalie Lalonde (Saint-Clet, Qc) et Tamara Steeves (Mississauga, Ont.) ont ajouté 14 et 13 points, respectivement.

Canada (hommes) 78 – Allemagne 61

C’était la marque secondaire de points du Canada qui a fait la différence dans sa victoire 78-61 contre l’Allemagne. Les Canadiens étaient dirigés par Nikola Goncin (Regina, Sask.) qui a accumulé le plus grand nombre de points du match, 26 points, après être entré tard dans le jeu, dans le premier quart. C’était un peu un retour aux sources pour Nikola qui avait passé la saison 2016 avec les BG Baskets, à Hambourg, et était habitué de jouer devant des partisans bruyants, qui ont fait salle comble.

Le Canada accusant du retard, 25-22, avec trois minutes restantes dans la première mi-temps, Nikola a amorcé l’attaque canadienne, tout d’abord en passant le ballon à Patrick Anderson (Fergus, Ont.) pour un tir par en dessous facile. Puis, le duo dynamique a ensemble marqué trois tirs consécutifs à trois points dans le cadre d’une série de onze points, qui a permis au Canada de se remettre en tête, avant la pause, une avance qu’il n’a jamais cédée.

« Nous savions qu’ils allaient jouer vigoureusement. Ils ont perdu hier contre une équipe très coriace. Évidemment, ils ne voulaient pas perdre deux fois de suite, donc c’était une question de vie ou de mort pour eux », a déclaré Nikola Goncin. « Notre plan était de continuer à nous battre jusqu’à ce que nous puissions pénétrer la défense et heureusement, pour nous, ceci est arrivé vers la fin du deuxième quart ».

Patrick Anderson a accompli le rare exploit de réussir un triple-double. Il a terminé avec 24 points, 15 rebonds et 10 passes décisives, tandis que Nikola Goncin a aussi ajouté six passes décisives au nombre de points qu’il a marqués.

« Tous les matchs du tournoi à la ronde sont importants, mais obtenir une victoire ce soir pour solidifier la première ou la deuxième place dans le groupe est sensationnel. Et, jouer devant la foule locale avec les tambours et tout le bruit ici était superbe. Les Allemands se sont démenés pendant tout le match et avec toute l’énergie, c’était fantastique de jouer ici », a affirmé Bo Hedges (Wonowon, C.-B.).

Les hommes canadiens affronteront l’Iran, à 5 h 45 (HE), lundi, pour leur prochain match. Les femmes canadiennes font relâche lundi et reprennent l’action contre les Pays-Bas, à 12 h 30 (HE) le mardi 21 août.

Les Canadiens peuvent regarder les matchs en direct sur les pages Facebook de Basketball en fauteuil roulant Canada et de l’équipe paralympique canadienne et par le biais de CBC Sports à cbcsports.ca.

À propos du Championnat du monde 2018

Le Championnat du monde 2018 de l’I.W.B.F. compte 16 équipes masculines et 12 équipes féminines qui visent le titre mondial, alors que les meilleurs athlètes de ce sport mettront en montre leurs habiletés d’élite, leurs qualités athlétiques et leur vitesse dynamique, qui permettent au basketball en fauteuil roulant de captiver les auditoires dans le monde entier. L’événement est un catalyseur pour la promotion de l’inclusion et représente le plus grand championnat du monde dans l’histoire du sport et l’un des plus grands événements internationaux parasports en dehors des Jeux paralympiques.

Pour plus de renseignements, visitez wheelchairbasketball.ca ou suivez Équipe Canada durant son parcours vers Hambourg dans les médias sociaux, sur Facebook, Twitter et Instagram.

À propos de Basketball en fauteuil roulant Canada

Organisme national directeur de sport responsable de l’organisation du sport au Canada, Basketball en fauteuil roulant Canada est une organisation caritative sans but lucratif, engagée envers l’excellence de l’élaboration, du soutien et de la promotion de programmes et de services de basketball en fauteuil roulant pour tous les Canadiens, du niveau de la base à la haute performance. Le basketball en fauteuil roulant est un sport de compétition rapide et très dynamique pour lequel le Canada est tenu en haute estime dans le monde entier, compte tenu d’un total combiné de six médailles d’or, une médaille d’argent et une médaille de bronze aux sept derniers Jeux paralympiques.

©2020 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising