Récap du première jour au Championnat du monde féminin 2014

(Toronto, Ont.)

Première Match – Grande-Bretagne victorieuse dans le match d’ouverture du Championnat du monde

Les Britanniques devancent les Brésiliennes 56-37 dans le premier match du tournoi

La Grande-Bretagne a amorcé le Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014 par une victoire 56-37 contre le Brésil. Le tournoi, tenu au Mattamy Athletic Centre, est le plus grand championnat du monde féminin de l’histoire du sport, comptant 12 pays participants.

La Grande-Bretagne a rapidement pris les devants 16-6 grâce à une poussée offensive efficace dans le quart d’ouverture. Au cours du deuxième quart, la résistante équipe brésilienne a riposté par un effort de 13-12. Les Britanniques ont maintenu un avantage de 28-19, à la mi-temps, grâce aux 14 points d’Amy Conroy.

L’équipe britannique a amorcé la deuxième demie essentiellement de la même façon qu’elle a débuté le match. Une attaque constante a permis à l’équipe d’enregistrer 16 points et sa forte défensive a limité d’équipe brésilienne à huit points. Les Européennes ont terminé le match avec un quart de 12-10 pour s’assurer la victoire.

Helen Freeman, de Watford, a mené avec le plus grand nombre de points du match, soit 20 points, en plus d’enregistrer 11 rebonds et 8 passes décisives. Amy Conroy a terminé avec 16 points, marquant sur 8 de 10 tirs. Lia Martins et Perla Assuncão ont obtenu 10 points chacune, en tête des marqueuses du Brésil.

La Grande-Bretagne fera face à une dure épreuve la deuxième journée de compétition, contre l’Allemagne classée au premier rang. Le Brésil cherchera à prendre sa revanche pour sa défaite de la journée d’ouverture par un match contre la nation hôte, à 15 h (HE).

Deuxième Match – La puissance néerlandaise écrase le Pérou


Les Pays-Bas amorcent le Championnat du monde par une victoire de 89-5062014-PER-portrait(1)

Les Pays-Bas ont affronté le Pérou et mis en branle l’action du groupe A, au Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant. Les Néerlandaises – gagnantes du Championnat européen 2013 – ont remporté le match 89-5, marquant le début international du Pérou dans un championnat du monde féminin.

Les Pays-Bas ont amorcé le match de façon convaincante en enregistrant les 20 premiers points avant même que le Pérou ne se trouve sur le tableau d’affichage avant la fin du quart. L’équipe européenne a continué à jouer vigoureusement dans le deuxième quart, bloquant la compétition 19-0 pour mener 39-2 à la mi-temps.

Un effort contrôlé aux deux extrémités du terrain a permis aux Pays-Bas d’accroître leur avance après 30 minutes de jeu. L’attaque néerlandaise fluide a marqué 28 points alors que l’équipe a établi un avantage de 67-4. Les Pays-Bas ont terminé le match par une performance de 22-1 dans le dernier quart.

L’attaque équilibrée de l’équipe néerlandaise a fait appel à 11 marqueuses, avec Mariska Beijer, de la ville de Den Helder, en tête avec 18 points. Carina De Rooij a ajouté un double-double de 10 points et 11 rebonds pour l’équipe victorieuse. Pilar Jauregui, de Lima, la joueuse du match, a contribué quatre points et quatre rebonds pour le Pérou.

Après le jeu, l’entraîneur en chef de l’équipe néerlandaise Gertjan Van der Linden a fait des commentaires positifs sur le match, qui a été une occasion d’apprentissage pour ses athlètes. « Ce fut bien pour nous d’acquérir de l’expérience sur ce terrain. Toutes les joueuses ont joué et nos plus jeunes joueuses, pour lesquelles il s’agit d’une toute nouvelle expérience, ont pu jouer pendant plusieurs minutes. »

Les Pays-Bas chercheront à poursuivre leur succès lorsqu’ils affronteront la France, le deuxième jour de compétition, à 10 h. Le Pérou s’efforcera de figurer dans la colonne des gains lorsqu’il se mesurera à l’Australie à 18 h.

Troisième Match – Le Canada ouvre le championnat avec une victoire en sol canadien

La nation hôte vainc le Japon 83-53 dans le match d’ouverture du tournoi

L’équipe locale a ouvert le Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014 par une victoire solide de 83-53 contre le Japon. Le Canada détient à présent une fiche globale de 5-1, en six matchs d’importants tournois internationaux durant lesquels les deux adversaires se sont fait face.

Une foule locale enthousiaste, comptant plus de 1 500 élèves d’écoles élémentaires réunis par le programme scolaire de Basketball en fauteuil roulant Canada, a revigoré l’esprit et le jeu de l’équipe canadienne. Les hôtes ont rapidement pris une avance de 8-2, en route vers un avantage de 25-12 dans le premier quart. Le Japon a bien répondu et devancé par 18-17, accusant ensuite un retard de 12 points à la mi-temps.

Les Canadiennes se sont unies pour déployer un effort défensif, qui a limité les chances du Japon dans le troisième quart. Au début du dernier quart, le Canada maintenait un avantage de 61-41 sans aucun signe de ralentissement. L’attaque opportune de l’équipe locale a permis de devancer le Japon 22-12 et d’assurer la victoire.

L’équipe canadienne a été menée par Janet McLachlan, originaire de Vancouver, C.-B., qui a enregistré le plus grand nombre de points (28) et de rebonds (21) du match. Cindy Ouellet, de Québec, Qc, a invariablement trouvé ses coéquipières tout au long du match et ajouté 10 passes décisives à ses 14 points. Mari Amimoto, d’Osaka, a dirigé les Japonaises avec un double-double de 18 points et 10 rebonds.

Katie Harnock, la joueuse du match avec 25 points, a parlé de la qualité de la foule lorsqu’on l’a interrogée à propos du jeu en sol canadien. “« C’est un sentiment absolument sensationnel. Compte tenu du grand nombre de partisans locaux qui étaient tellement excités et des enfants qui tapaient du pied et chantaient, c’était simplement incroyable. » Katie a ensuite ajouté : « Ce fut une bonne victoire et un résultat réellement positif pour nous. On peut en profiter un peu, mais ensuite il faut se concentrer de nouveau et se préparer en vue du prochain match. »

Les Canadiennes chercheront à améliorer leur fiche de 2-0 contre le Brésil, qui s’est incliné devant la Grande-Bretagne, dans le premier match du tournoi. L’entre-deux est prévu à 15 h, le deuxième jour de la compétition. Le Japon affronte la Chine demain à 8 h.

Quatrième Match – Les championnes paralympiques en titre amorcent le tournoi par une victoire


L’Allemagne gagne contre la Chine, 59-45

Les championnes paralympiques en titre ont commencé du bon pied le Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014, dès la première journée, battant la Chine 59-45, dans le groupe B.

Après un lent début, durant lequel seulement trois points ont été marqués en cinq minutes, l’Allemagne a explosé à la fin du quart, prenant une avance de 20-11 après 10 minutes.

Les Allemandes ont poursuivi leur fort jeu offensif et défensif dans le deuxième quart, mais la Chine n’a pas manqué de suivre de près, grâce au jeu de Jiameng Dai, qui a accumulé le plus grand nombre de points du match pour l’équipe, soit 12 points.

Après la première demie, l’Allemagne était en tête 34-19.

Les Allemandes ont commencé à prendre de l’avance dans le troisième quart, élargissant leur marge de 17 points. La Chine a fait de grands efforts au cours des 10 dernières minutes, mais ce ne fut pas suffisant pour renverser les Allemandes.

En tête de l’équipe allemande au point de vue offensif, Marina Mohnen a enregistré 19 points, le nombre le plus élevé du match, ainsi que quatre passes décisives tandis que Annika Zeyen, a marqué 17 points.

Annika a été impressionnée par le jeu de son équipe, mais croit toujours qu’elles auront du travail à faire lorsqu’elles joueront contre la Grande-Bretagne, samedi à 20 h.

« C’était notre premier match et il y a beaucoup que nous pouvons faire mieux, surtout pour la défense, jouer plus vigoureusement et poursuivre davantage les adversaires », a déclaré Annika. « Nous leur avons donné trop d’espace et aussi, du point de vue offensif, nous pouvons beaucoup mieux bouger le ballon. »

La Chine s’efforcera de trouver la colonne des gains samedi lorsqu’elle jouera contre le Japon à 8 h.

Cinquième match – Les États-Unis au quatrième rang battent l’Australie classée au deuxième rang

Les Américaines repoussent l’attaque au quatrième quart pour s’assurer la victoire.

062014-USAvsAUS-portrait(1)Les États-Unis ont été responsables du plus grand revirement de la journée, en ce premier jour de compétition du Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014, battant l’Australie, médaillée d’argent paralympique de 2012 à Londres, par 68-52.

Rebecca Murray a été superbe pour les Américaines, récoltant le nombre le plus élevé de points du match, soit 30 points, en tête de son équipe. Elle affirme que de vaincre une équipe mieux classée est un excellent encouragement.

« Ceci nous donne confiance », déclare Rebecca, native de Germantown, Wisconsin. « Nous savions que l’équipe australienne avait un meilleur classement que nous et que nous devions jouer de notre mieux. »

Les Américaines ne se sont jamais laissé devancer tout au long du match, maintenant une avance de 36-27 à la mi-temps.

Durant le quatrième quart, les Australiennes se sont rapprochées de huit points, mais n’ont pu faire mieux.

« Le basketball est un jeu de séquences et la prochaine tentative offensive était celle que nous devions faire pour mettre fin à cette séquence, c’était là notre but », a déclaré Rebecca.

L’Australie a compté trois joueuses avec des marques à deux chiffres, mais ce fut Amber Merritt qui a obtenu le nombre de points le plus élevé du match, 14 points.

L’Australie joue contre le Pérou, samedi soir à 18 h, tandis que les États-Unis affrontent le Mexique, à 13 h, durant la deuxième journée de compétition.

Sixième Match – La France démarre à chaud et remporte son premier tournoi


Séquence 7-3 au début du jeu

La France est sortie en force, le vendredi soir de la première journée de compétition au Championnat du monde féminin de basketball en fauteuil roulant 2014, battant le Mexique 61-42.

Dès le premier entre-deux, l’équipe française a pris le dessus, menée par les 10 points de Fabienne Saint Omer-Delepine, après la première demie de jeu. Vingt minutes plus tard, la France était en tête 28-18.

Le score des adversaires du groupe A est presque revenu à égalité durant la deuxième demie, mais dans le quatrième quart, la France a pris une avance allant jusqu’à 22 points.

Fabienne Saint Omer-Delepine a enregistré 26 points, le nombre le plus élevé du match, ainsi que 11 rebonds tandis que Floralia Estrada, du Mexique, a terminé avec son propre double double, accumulant 14 points et 10 rebonds.

L’équipe française retournera rapidement dans le feu de l’action contre les Pays-Bas, à 10 h, samedi, tandis que le Mexique cherchera à se rattraper contre les États-Unis, à 13 h.

©2020 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising