Le Canada s’incline à la suite d’un admirable effort contre L’Allemagne pour le 6e place

Match 36 : États-Unis c. Italie

Suite à leur victoire précédente, les États-Unis ont continué sur leur lancée et triomphé 65-48 contre l’Italie, pour se classer en neuvième place dans le tournoi. La perte signifie une 10e place pour l’Italie.

Les deux équipes souhaitaient terminer le tournoi par une victoire, chacune ayant une fiche de 1-4 dans la ronde préliminaire. Les scores des équipes sont restés proches dans la première mi-temps, les Américains brisant l’égalité de 28-28, juste avant la mi-temps par un tir à trois points de Fabian Romo.

Le reste du match s’est bien déroulé pour les États-Unis, les tentatives de l’Italie de combler le déficit étant contrariées par la défense américaine. Romo a enregistré un double double pour l’équipe gagnante avec 15 points et 12 rebonds et Marshall Lindsay a été le meilleur marqueur du match avec 20 points. Pour le côté italien, Sabri Bedzeti a contribué 15 points et 16 rebonds, le plus grand nombre de rebonds du match.

« Je suis fier de nos joueurs, je crois que nous avons joué de mieux en mieux à chaque match, ce qui montre que lorsque nous passons un peu de temps ensemble, nous pouvons certainement nous améliorer », a déclaré l’entraîneur en chef de l’équipe américaine, Jeremy Lade. « Nous n’avons pas fini nos lancers déposés aussi bien que nous le voulions, nous avons eu des pertes de ballon, mais je pense que nous avons mieux joué à mesure que le tournoi s’est déroulé. »

Match 37 : France c. Iran

Dans le deuxième match de classement de la journée, la France a remporté une solide victoire 76-63 contre l’Iran et terminé en septième place dans le tournoi tandis que l’Iran occupe la huitième place.

La France a atteint sa vitesse de croisière dès l’entre-deux, exécutant une série de 13 points pour se mettre en tête par neuf points avant la deuxième mi-temps. L’Iran a vaillamment lutté pour combler cet écart, devançant la France de trois points au cours du deuxième quart et à nouveau au troisième quart.

La France a enlevé à l’Iran tout espoir de remontée dans le dernier quart du match, ajoutant 25 points de plus à son total alors que l’Iran n’a accumulé que 16 points. Alexis Ramonet, de France, a été le meilleur marqueur de son équipe avec 27 points tandis que Mohammadhassan Sayari était au haut du tableau d’affichage iranien avec 24 points et un impressionnant 20 rebonds pour un double double.

« Ce fut un excellent match et mon équipe a obtenu de très bons résultats. Je suis très heureux pour mes joueurs et mon personnel parce qu’ils ont travaillé dur pendant de nombreux mois, et je pense qu’il est possible d’obtenir un meilleur classement, peut-être la cinquième place, mais c’est un bon résultat. »

Match 38 : Canada c. Allemagne

L’équipe masculine canadienne des moins de 23 ans a mis fin à son parcours au Championnat du monde, avec un classement en sixième place, après avoir déployé un effort admirable contre l’équipe allemande. Les Allemands ont triomphé du Canada, 76-68.

L’Allemagne a dominé au premier quart et s’est donné une avance de neuf points qui l’a aidé à s’assurer la victoire. Réussissant à empêcher les Allemands de trouver le filet, les Canadiens ont devancé ces derniers 18-15 au deuxième quart.

Les Canadiens ont maintenu leur pression sur l’Allemagne et avec des tirs précis de Ben Moronchuk et de Liam Hickey ont veillé à ce que le jeu reste serré. Avec une minute restant au quatrième quart, les Allemands étaient en avance de cinq points et les Canadiens n’ont pu lutter contre la défense allemande pour trouver la victoire.

Moronchuk et Hickey ont chacun produit 24 points pour le Canada, tandis que Leon Schöneberg, d’Allemagne, a été le meilleur marqueur avec 29 points. Nico Dreimüller a contribué un double double pour l’Allemagne avec 15 points et 11 passes décisives.

« Nous nous sommes améliorés en peu de temps. Je suis tellement fière de ces joueurs, ils jouent avec leur cœur, leurs émotions, pour le Canada ainsi que pour Basketball en fauteuil roulant Canada. Merci à Basketball en fauteuil roulant Canada de m’avoir donné l’occasion d’entraîner ces merveilleux jeunes », a déclaré Darrell Nordell, entraîneur en chef du Canada. « Nous savions que l’Allemagne était une équipe dure, ils nous accostent avec leurs fauteuils et nous devons rivaliser et trouver où sont leurs incompatibilités. Nous avons eu du mal tout d’abord à jumeler certains de leurs plus gros joueurs, ils ciblaient certainement nos joueurs de catégories inférieures et c’est simplement une question de bon entraînement. Félicitations à Peter et son groupe, ils sont d’extraordinaires d’athlètes et nous avons bien aimé jouer contre eux. »

Le capitaine de l’équipe canadienne, Alex Hayward, a aussi discuté de la performance de l’équipe : « Le tournoi s’est bien déroulé, je suis sûr que nous avons dépassé toute attente en ce qui concerne la vigueur de notre jeu et le fait que nous n’avons pas abandonné, ce qui était notre plus grand but. Nous ne voulions rien regretter à la fin du tournoi et je pense que nous avons réussi à cet égard. »

Match 39 : Japon c. Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne a mérité sa place dans le match de la médaille d’or après un superbe effort contre le Japon et une victoire de 76-34.

Le Japon n’a pu trouver sa voie au-delà de la défense de la Grande-Bretagne dans le premier quart, tandis que l’attaque britannique sans relâche a permis de devancer le Japon 23-6 avant le deuxième quart. Avec un énorme écart à combler pour retourner dans le jeu, le Japon s’est retrouvé incapable d’égaler le rythme de la Grande-Bretagne.

Jack Perry a été le meilleur marqueur du match avec 24 points pour la Grande-Bretagne et son coéquipier Ben Fox a produit un double double avec 23 points et 11 rebonds. Takuya Furusawa a accumulé 14 points comme meilleur marqueur du Japon.

« Je pense que tout était axé sur notre début, huit minutes et demie se sont écoulées avant qu’ils ne commencent à marquer, donc c’était simplement une question de commencer rapidement et d’arrêter la défense. Nous avions un plan de jeu pour la défense, il nous suffisait d’exécuter ce plan de jeu et nous l’avons fait parfaitement, ce qui s’est dégagé dans le premier quart et nous sommes donc vraiment heureux de ce début », a affirmé Jack Perry, à propos de la forte performance de son équipe en demi‑finale.

« Si nous commençons avec à moitié autant de vigueur que cela (contre le Japon), je crois que nous avons une chance contre n’importe quelle équipe dans cette compétition, donc récupérons ce soir et commençons exactement de la même façon demain, tout aussi dur », a ajouté Gregg Warburton, de Grande-Bretagne.

Match 40 : Turquie c. Australie

La Turquie affrontera la Grande-Bretagne dans le jeu de la médaille d’or, grâce à une victoire de 60-52 contre l’Australie. Les Australiens joueront pour le bronze contre le Japon.

L’Australie a lutté pour trouver un peu de traction contre l’équipe turque invaincue. La Turquie a réussi à obtenir une avance de 10 points à la mi-temps que l’Australie n’a pu contrer.

La victoire était à la portée des Australiens lorsque l’avance n’était plus qu’à quatre points avec 47 secondes au chronomètre au quatrième quart, mais en fin de compte la Turquie a refusé de céder sa position en tête.

Tom O’Neill-Thorne a réglé le rythme de l’attaque australienne avec 10 rebonds et 31 points, le nombre de points le plus élevé du match. Pour l’équipe turque, Halil Bağliled a enregistré 22 points tandis qu’Ahmet Efetürk a réussi un double double avec 15 points et 19 rebonds.

À propos de l’événement

Basketball en fauteuil roulant Canada aura le plaisir d’accueillir les meilleurs joueurs masculins juniors de basketball en fauteuil roulant au monde, du 8 au 16 juin 2017, à l’occasion du Championnat du monde de basketball en fauteuil roulant masculin des moins de 23 ans, de la Fédération internationale de basketball en fauteuil roulant (I.W.B.F.).

Des athlètes de calibre mondial représentant 12 nations, y compris l’hôte le Canada, convergeront sur le Mattamy Athletic Centre, au centre-ville de Toronto, pour mettre en valeur les habiletés d’élite et les qualités athlétiques qui font du basketball en fauteuil roulant un excitant sport prisé des spectateurs et l’un des sports les plus populaires au monde pour les athlètes handicapés. Plus de 400 athlètes, entraîneurs, officiels, délégués et bénévoles assisteront à l’événement.

Équipe Canada visera son retour au haut du podium, ayant remporté deux médailles d’or consécutives au Championnat du monde masculin junior en 1997 et 2001. Plus récemment, le Canada s’est classé sixième au dernier championnat du monde masculin junior en 2013.

Pour plus de renseignements, veuillez visiter : www.2017u23wwbc.com / #2017u23wwbc

À propos de la Fédération internationale de basketball en fauteuil roulant (I.W.B.F.)

Organisme international sans but lucratif, directeur du basketball en fauteuil roulant, la Fédération internationale de basketball en fauteuil roulant (I.W.B.F.) a pour but de donner aux personnes handicapées l’occasion de jouer au basketball en fauteuil roulant. Pour plus de renseignements, veuillez visiter www.iwbf.org.

À propos de Basketball en fauteuil roulant Canada

Organisme national directeur de sport responsable de l’organisation du sport au Canada, Basketball en fauteuil roulant Canada est une organisation caritative sans but lucratif, engagée envers l’excellence de l’élaboration, du soutien et de la promotion de programmes et de services de basketball en fauteuil roulant pour tous les Canadiens, du niveau de la base à la haute performance. Le basketball en fauteuil roulant est un sport de compétition rapide et très dynamique pour lequel le Canada est tenu en haute estime dans le monde entier, compte tenu d’un total combiné de six médailles d’or, une médaille d’argent et une médaille de bronze aux sept derniers Jeux paralympiques. Pour plus de renseignements, veuillez visiter www.wheelchairbasketball.ca.

©2020 Basketball en fauteuil roulant Canada | Privacy | Policy Disclaimer | Website developed by Xactly Design & Advertising